Notre histoire

L'association Dissidance a été créée en 2005. Son histoire nous est contée par Véronique Detrey,directrice artistique de 2009 à 2011 de l'association Picardie-Transdance, association jumelle de Dissidance.

 

"Quand une association nait, elle est généralement sous tendue par un projet et soutenue par un individu. En l'occurence pour comprendre Dissidance il faut faire connaissance avec Anne Ferrière et tout ceux qui l'entourent.

Quand elle commence à pratiquer la danse avec son mari pour rejoindre sa fille, il y a quelques années, elle le fait avec sa nature passionnée, c'est à dire en s'y investissant totalement.

Elle prend des cours de contemporain et participe très vite à des stages de danse en Avignon où elle adhère au Centre de Développement Chorégraphique Les Hivernales. Elle profite des Hivernales, du festival off d'été et du festival d'automne pour rencontrer et se lier à des danseurs, chorégraphes et compagnies de grand talent. La création et l'ouverture du contemporain la porte aussi bien pour la chorégraphie que pour l'écriture, dans laquelle elle plonge et par laquelle elle prolonge son expérience.

Festival avignon 250415
Festival d'Avignon

Elle réussit à entraîner, avec sa fille et son mari, certains des adultes et adolescents du cours qu'elle suit à Albert (cours dispensé par Claire Langagne ndlr), jusqu'en Avignon pour les stages qu'elle a découvert. Ils sont confirmés dans leur passion commune.

Alors, quant il y a quelques mois, elle a l'occasion de récupérer un local libre pour en faire un studio de danse, elle n'hésite pas une seconde. C'est la naissance de Dissidance. Tout les participants aux cours, cités plus haut deviennent membres actifs et s'investissent dans la joie et la bonne humeur selon leurs compétences respectives.

Anne fait aussi appel aux professionnels qu'elle a croisé pour l'aider dans la croissance de l'association. Ainsi Tayeb Benamara devient la parrain de l'asso; il est danseur et chorégraphe dans 2 compagnies; la C de la B et Hush hush hush. Wes Howard devient de son côté membre de prestige ce qui n'est rien quand on connaît ce grand professionnel de la chorégraphie très impliqué dans la recherche en contemporain et conseiller au ministère de la jeunesse et des sports.

Wes et tayeb
Wes Howard et Tayeb Benamara durant un stage de danse environnement

Enfin Pierre Lazard aide Anne à ne pas enfermer son association puisqu'il y apporte le Taï shi Shuan, cette "gymnastique" chinoise tellement harmonieuse qu'elle ressemble à un ballet !

Enfin il ne faut pas oublier la musique dans cette aventure car le contemporain tel qu'il est pensé par Claire Langagne, de la compagnie DL6 est une ouverture à d'autres musiques; Jeff Buck, les polyphonies baroques, moyennageuses ou corses qui emmènent le corps et l'âme du danseur dans un voyage sans frontières d'espace ou de temps. Et ce ne sont bien sûr que quelques exemples des musiques utilisées.

Pierre lazard t2 Claire langagne
Pierre Lazard et Claire Langagne (Claire fut la 1ère professeur de danse de Dissidance et initia à la danse contemporaine l'ensemble des bénévoles et élèves, avant même la création de l'association)

Voilà, les ateliers de Dissidance ouvrent leurs portes en septembre. (2005 ndlr) [...] Ateliers donc pour créer ensemble. Et puis surtout, souhait de faire découvrir aux spectacteurs à venir du Théâtre du Jeu de Paume (d'Albert ndlr), des professionnels de la danse tout aussi passionnés que les amateurs qui entoureront Anne dans son aventure [...].
Des spectecles issus du travail des ateliers hebdomadaires de création ou résultats des stages de courte durée[...]pour partager le travail de la chorégraphie avec d'autres. Des spectacles qui incluront des prestations que l'on ne voit pas chez nous d'habitude ...


Enfin parmi les projets d'Anne; sortir la danse des salles closes et présenter tout les ateliers aux parents en fin d'année et en pleine nature !"

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site