Tayeb Benamara, notre parrain

tayeb_benamara_r350.jpg

Danseur et chorégraphe, ainsi que prof de hip hop à ses heures, Tayeb Benamara partage son goût pour la danse avec le plus grand nombre, principalement les plus jeunes.

Précurseur du Hip Hop

Issu du mouvement hip-hop des années 80, sa première école , la rue… ses premiers maîtres, les copains et la télévision.
Autodidacte, son expérience le mène de la rue jusqu’aux galas, concours, video clips, défilés, cabarets et performances de rue où il continu de perfectionner sa danse.
Il est l’un des représentants actuels de la culture du Hip Hop français et intervient lors des événements nationaux, battles et autres festivals… Tayeb Benamara s’est produit sur les plus grandes scènes internationales et collabore avec des chorégraphes, metteurs en scènes, musiciens, chanteurs, vidéastes dans des spectacles et compagnies de danses aux créations multiples.

La rencontre avec Wes Howard

C’est en 1990 que Tayeb rencontre Wes Howard pionnier de la danse post-moderne. Pendant plus de 10 ans, il a effectué des tournées aux Açores et en Italie auprès du célèbre Wes Howard, un des pionniers de la danse contemporaine en Europe, dont Tayeb était le collaborateur. Avec lui il fonde l’association Terres de danse, ils créent de nombreuses performances et pièces en France, en Italie et aux Açores. Ils poursuivent leurs recherches dans le cadre des stages « danse et environnement » très apprécié aux Hivernales d’Avignon.

Après dix années de collaboration dynamique et féconde avec Wes Howard, Tayeb crée sa propre structure Artisan danse qui permet de proposer des temps de travail et de réflexion sur le mouvement; formation, création, transmission…

Danseur, chorégraphe, formateur

Tayeb Benamara est danseur, chorégraphe et formateur en danse depuis plus de 30 ans. Tayeb et Wes ont développé une pédagogie de danse propre. De cette collaboration sont nées des méthodes spécifiques de préparation physique, des outils de danses spécifiques et la création de la « la danse environnementale » : l’expression du corps spontanée en rapport à son environnement et ses propres ressentis… On peut voir Tayeb Benamara l’exprimer sous toutes ses formes dans la rue, la nature et lieux propices à l’éveil d’une inspiration spontanée.

« La danse est la soif d’essentiel, la soif d’être touché. Le mouvement est mue car l’éclairage provient de l’intérieur. La lumière derrière le mouvement. »

Tayeb et Dissidance

Anne Ferrière a rencontré Tayeb Benamara lors des stages de danse environnement au festival d'Avignon.
Cette rencontre a été le début d'une grande amitié. Il accepta par la suite de soutenir l'association. Depuis, il est régulièrement présent lors du
Festival Picardie Transdance, dont la première édition a été marquée par la présentation de son solo "Chamada".

Tayeb Benamara, parrain de Dissidance

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site